Back
Image Alt

Quels sont les frais pour un rachat de crédit immobilier ?

Le rachat de crédit immobilier peut être une opération tentante surtout lorsque vous voulez gérer plus facilement vos mensualités ou obtenir un meilleur taux. Cependant, la réalisation de ladite opération demande le paiement de certains frais. Pour ne pas vous tromper dans vos calculs, il est important de connaître les frais à supporter.

Les frais de dossiers

Toute opération bancaire est soumise au paiement des frais de dossiers. Le rachat de crédit immobilier n’en fait pas exception. Ces frais deviennent donc redevables à la banque qui propose ce nouvel emprunt. La banque applique au montant emprunté un taux de 1 % représentant le montant desdits frais. Ceci n’est que la partie théorique car dans la pratique, vous pouvez négocier ce taux.

A découvrir également : Quel taux d'emprunt immobilier en 2021 ?

Ce qui vous reviendra à payer un montant inférieur grâce à au rabais ou à l’exonération que vous aurez obtenu. Et en fonction de la qualité du dossier que vous présentez et de votre profil d’emprunteur, la banque peut vous demander une domiciliation de vos comptes au sein d’une de ses agences. Il vous faudra donc prévoir des frais liés à la souscription de l’offre.

Aussi, il faut savoir que les frais de dossiers ne sont prélevés par la banque que lorsque votre dossier est accepté. Ainsi, si votre dossier est rejeté, vous ne supporterez aucun frais de dossiers. Dans le cas où vous aviez déjà payé les frais de dossiers, vous devez procéder à une demande de remboursement.

A lire en complément : Quels sont les documents à fournir pour un rachat de crédit ?

Les frais du courtier

Pour la réalisation de l’opération de rachat, si vous vous êtes offert les services d’un courtier (notaire par exemple), vous devez prévoir des frais représentant sa commission. Il vous les facturera. Mais s’il est rémunéré par la banque en question, vous serez exonéré du paiement de ces frais. Le montant des frais de courtage varie en fonction de la difficulté que présente votre dossier. Mais il est généralement compris entre 1 et 5 % du prêt.

Les frais liés à la garantie

Le rachat de crédit auprès d’un établissement bancaire entraîne le contrat d’un nouvel emprunt. Et qui dit emprunt, dit garanties de remboursement. Les frais à supporter, vont dépendre de la garantie que vous allez choisir. Elle peut concerner une hypothèque ou une Inscription de Privilège de Prêteurs de Deniers (IPPD). Celle-ci fera intervenir un notaire pour procéder à la mainlevée.

A la fin, ces frais de mainlevée représentant 2 % de la somme rachetée vous seront facturés. La garantie peut également porter sur une caution par un établissement qui se porte garant du remboursement du prêt. Là, vous récupérez 75 % du montant mutuel de la garantie que vous aviez versé à la souscription de l’ancien crédit. Avec cette somme, vous pourrez payer le montant de l’actuelle garantie.