Back
Image Alt

Quelle assurance choisir pour une colocation ?

Que le partage d’appartements soit un choix de style de vie ou une étape, vivre avec des colocataires est un excellent moyen de partager les dépenses du ménage. Mais qu’en est-il de l’assurance ? Lisez la suite pour savoir quelle assurance choisir pour une colocation.

Qu’est-ce que l’assurance locataire ?

Le propriétaire a une assurance pour couvrir le bâtiment et la structure. Cependant, vos biens à l’intérieur du logement locatif sont à votre charge.

A voir aussi : Quelle assurance pour les professionnels ?

Il y a deux parties principales de la couverture d’une police d’assurance locataire : la couverture des biens personnels et la couverture de la responsabilité civile personnelle. Il fournit également une couverture de perte d’utilisation si votre location devient invivable en raison de dommages. La protection de la responsabilité personnelle vous protège si quelqu’un vous poursuit pour des blessures qui se sont produites dans votre location ou si votre animal mord quelqu’un.

Vos biens personnels sont protégés s’ils sont endommagés par un événement couvert, connu sous le nom de danger d’assurance. Les risques d’assurance courants incluent les incendies, la fumée, le vol et les tempêtes. Les polices d’assurance des locataires couvrent jusqu’à un certain montant, généralement environ 20 000 $ ou 30 000 $ de couverture.

A lire également : Les garanties essentielles des assurances habitation

Police d’assurance : une pour tous, ou pour chacun la leur ?

Vous pourriez être enclin à compter sur la couverture d’assurance d’un colocataire pour économiser quelques dollars mais si quelque chose se produit, vous ne serez pas couvert.

Plusieurs colocataires peuvent être inclus dans la même police, mais ce n’est pas idéal non plus. Bien que le partage des coûts puisse sembler une proposition tentante, il y a des risques en jeu. Une réclamation déposée par votre colocataire pourrait avoir un impact sur votre dossier.

La solution la plus sûre est que chaque colocataire ait sa propre assurance, de préférence avec la même compagnie pour simplifier le processus de réclamation. Dans tous les cas, avoir une assurance locataire vous protège contre les dépenses importantes sur lesquelles vous n’aviez pas compté.

Comment obtenir une assurance locataire?

L’assurance des locataires peut varier beaucoup d’un État à l’autre. L’endroit où vous vivez joue un grand rôle dans votre devis, et chaque entreprise considérera cela différemment.

Pour être sûr d’obtenir le meilleur prix pour votre couverture d’assurance locataire, vous voudrez magasiner et obtenir des devis de plusieurs assureurs différents. Comparez les devis et recherchez le plus grand nombre de types et de limites de couverture. Ensuite, recherchez les primes les plus basses qui correspondent à votre budget.

Trouver l’assurance habitation locataire qui vous correspond

Lorsque vous êtes locataire, vous devez assurer l’appartement ou la maison que vous occupez. C’est une obligation légale et toutes les agences ou propriétaires vous demandent un justificatif d’assurance chaque année afin de vérifier que vous êtes en règle. Le défaut d’assurance entraine une expulsion du domicile.

Mais pour trouver l’assurance appartement en location qui vous correspond le mieux, vous pouvez vous rendre sur le site lesfurets.com afin de comparer les offres.

En effet, chaque assureur propose le contrat de base ainsi que des options. Il est donc intéressant de comparer les tarifs des contrats de base, mais aussi de comparer les offres optionnelles de chacun afin de trouver la meilleure assurance pour votre domicile.

Les tarifs sont évolutifs en fonction de plusieurs critères :

  • La superficie
  • Le montant estimatif de vos biens à l’intérieur du domicile : matériel hifi, objets connectés comme le téléphone, ordinateur… tableaux, œuvres d’art, bijoux, mobiliers…
  • Les dépendances : garage, cave, abri de jardin…

Le contrat d’assurance location de base vous protège des risques naturels et des dégâts des eaux que vous provoquez chez les voisins.

Les options permettent d’être mieux couvert sur les protections de base, mais également d’autres risques comme sur la réparation ou le changement de l’électroménager, le vol de téléphone…

Chaque assurance a ses propres options et il est donc important de voir lesquelles sont les plus intéressantes pour vous.

En vous rendant sur le site lesfurets.com, vous pouvez faire des demandes de comparaisons entre les divers contrats d’assurances locatives existants. Il suffit pour cela de remplir le questionnaire prévu à cet effet. Ce questionnaire concerne le bien que vous souhaitez assurer. En faisant la démarche sur les furets.com, vous gagnez du temps. En effet, cela vous évite de téléphoner à tous les assureurs afin d’obtenir un devis et de faire la comparaison vous-même.

Vous trouverez également des conseils et des informations complémentaires sur l’assurance habitation. Vous aurez aussi la liste des documents à fournir pour résilier un contrat ou pour ouvrir un contrat d’assurance. Toutes les démarches vous sont expliquées ainsi que les différentes options que vous pouvez trouver chez les différents assureurs.

En faisant ce travail avant de signer le contrat d’assurance et donc en mettant en concurrence votre assureur actuel, vous pouvez économiser sur votre budget assurance. Mais surtout, vous aurez la certitude que votre contrat correspond à votre besoin.

N’hésitez donc pas à vous rendre sur lesfurets.com pour accéder au comparateur d’assurance locative habitation.

‘Les garanties de l’assurance habitation locataire pour une colocation’

Lorsque vous vivez en colocation, pensez à bien souscrire une assurance habitation locataire qui couvre les risques liés à votre situation. Effectivement, chaque colocataire doit avoir son propre contrat d’assurance pour être protégé individuellement.

Les garanties proposées par l’assurance locative varient selon les assureurs et le type de contrat choisi. Toutefois, il y a certaines garanties minimales que doivent comporter tous les contrats d’assurance :

• La responsabilité civile : cette garantie est obligatoire car elle couvre tous les dommages que vous pourriez causer aux tiers (voisins, propriétaire…).
• L’incendie et l’explosion : cette garantie prend en charge tous les sinistres liés à un incendie ou une explosion dans le logement.

Quand on vit en colocation, il peut y avoir plus de risques qu’en tant que locataire seul. Voici quelques éléments à prendre en compte :

Dommages corporels ou matériels causés par l’un des colocataires sur l’autre.
Vols ou dégradations commis par un membre du foyer.
• Risque de fuite d’eau si plusieurs personnes utilisent la cuisine et donc augmentent les probabilités d’accidents domestiques.

• Si un colocataire casse accidentellement une vitre chez lui lorsqu’il joue au ballon avec ses amis et que cela cause aussi des dégâts chez un voisin, la garantie responsabilité civile de son assurance locative couvrira les frais de réparation des dommages causés à autrui.
• Si l’un des colocataires oublie ses clés dans la serrure et que le cambrioleur réussit à pénétrer chez vous sans forcer, en général, votre assurance habitation ne prendra pas en charge ce vol. Toutefois, certains assureurs proposent l’option « Vol » qui permet d’être mieux protégé contre le vol avec effraction.
• En cas de fuite d’eau accidentelle due, par exemple, à une négligence dans l’utilisation du robinet ou du chauffe-eau, les dégâts devront être pris en charge par chaque colocataire concerné selon la proportionnalité établie au départ.

Pensez à bien vérifier auprès de votre assureur si ces risques sont bien couverts. Il peut être intéressant aussi d’opter pour une formule multirisque afin d’être protégé sur plusieurs niveaux tels que :

• La protection juridique : elle permet aux assurés d’être assistés lorsqu’ils sont confrontés à un litige lié au logement loué (avec le propriétaire ou entre eux).
• L’assistance habitation : cette option permet notamment de bénéficier rapidement d’une aide technique pour faire face à tous types de problèmes domestiques (fuite, panne électrique…).

Pour bien choisir votre contrat, pensez à bien vous protéger des différents risques liés à cette situation. N’hésitez donc pas à bien vous informer et prendre le temps de choisir votre contrat d’assurance.

‘Les pièges à éviter lors de la souscription d’une assurance habitation pour une colocation’

Bien que la souscription d’une assurance habitation locataire pour une colocation soit indispensable, il y a des pièges à éviter pour ne pas se retrouver avec un contrat inadapté ou trop cher. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre assurance.

Le premier point important est de vérifier si l’assurance habitation du propriétaire couvre les risques liés à la colocation. Effectivement, certains contrats peuvent comporter des exclusions qui limitent la couverture en cas de colocation. Il faut vérifier cela avant toute souscription.

Il ne faut pas regarder uniquement le prix sans examiner attentivement les garanties comprises dans le contrat. Or, selon vos besoins spécifiques (nombreux colocataires, présence d’animaux domestiques…), certains types de garanties sont indispensables ou au contraire superflus.

Pensez à souscrire votre assurance habitation locataire en même temps que les autres colocataires pour avoir une couverture globale et éviter tout litige par la suite. Il faut préciser dans le contrat d’assurance qui sera responsable du paiement des cotisations et comment se fera la répartition des remboursements en cas de sinistre.

Souscrire une assurance habitation locataire pour sa colocation est indispensable pour être protégé contre les risques liés à cette situation particulière. Il faut éviter les pièges tels que l’exclusion de garanties ou encore les franchises élevées. En suivant ces conseils avisés, vous devriez pouvoir trouver facilement un contrat adapté à vos besoins spécifiques tout en limitant au maximum le coût de votre prime d’assurance.