Back
Image Alt

Quelle aide financière pour un déménagement ?

Délocaliser une structure ou emménager dans un nouveau logement peut devenir onéreux en raison de toutes les démarches et dépenses que cela nécessite. Vous devez par exemple louer des véhicules de déménagement, engager une agence ou une main-d’œuvre quelconque, etc. Heureusement, pour rendre votre déménagement plus serein, plusieurs aides sont mises à votre disposition. Découvrez-les sur cette page.

La prime de déménagement par la CAF

Si vous désirez changer de domicile, vous pouvez bénéficier gratuitement d’une prime de déménagement de la part de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Depuis le 1er avril 2022, le plafond de cette prime est de 1013,47 € si les enfants à votre charge sont au nombre de trois. Si ces derniers dépassent 3, vous bénéficiez d’une majoration de 84,46 € supplémentaires par enfant.

A voir aussi : Quand résilier internet lors d’un déménagement ?

Pour profiter de cette subvention de la CAF, trois conditions s’imposent :

  • avoir 3 enfants à charge au moins (nés ou à naître) ;
  • effectuer le déménagement après le dernier jour du troisième mois de grossesse et avant les deux ans de votre dernier enfant ;
  • remplir les conditions d’éligibilité à l’allocation logement à caractère familial (ALF) ou à l’aide personnalisée au logement (APL).

Lorsque vous satisfaites toutes ces exigences, il suffit de déposer une demande auprès de la CAF de votre nouvelle résidence. Vous devez également joindre tous les justificatifs de dépenses pour un remboursement complet (transport, carburant).

A lire aussi : Quelles sont les meilleures entreprises de déménagement ?

L’aide du fonds de solidarité pour le logement

Sous l’égide des conseils généraux, le fonds de solidarité pour le logement (FSL) vient en aide aux personnes en situation difficile. Ces dernières pourront alors bénéficier soit d’un prêt ou d’une subvention pour financer leur déménagement. En plus des frais de déménagement, cette aide peut également prendre en charge les dépenses relatives à votre installation. Il s’agit entre autres :

  • du dépôt de garantie ;
  • des frais d’agence ;
  • du premier loyer ;
  • de l’assurance habitation, etc.

L’aide du FSL est accordée selon votre niveau de revenus et les conditions d’octroi divergent d’une métropole à une autre.

L’aide Mobili-pass

Versée sous forme de prêt ou de subvention, l’aide Mobili -pass concerne les salariés en mobilité professionnelle. Même si son montant ne peut excéder 3 500 €, il dépend de votre localisation géographique. Plusieurs conditions sont exigées pour en bénéficier :

  • être employé dans une société non agricole avec au moins 10 salariés ;
  • déménager pour des raisons professionnelles ;
  • la distance entre votre ancien logement et le nouveau doit être d’au moins 70 km. À défaut de cela, il faudrait que le trajet entre votre nouveau lieu de travail et votre ancienne résidence excède 1 h 15.

Cette subvention couvrira les frais de recherche de logement (frais de mise en vente ou en location) et d’installation (frais de notaire en cas d’achat immobilier ou de signature d’un contrat de bail).