Back
Image Alt

Comment marche la défiscalisation immobilière ?

La tendance à l’investissement est palpable partout dans le monde. Si certains investissent dans les crypto-monnaies, d’autres préfèrent le faire dans l’immobilier. Ces derniers sont convaincus d’avoir trouvé un bon moyen d’investir grâce à la défiscalisation immobilière. Comment fonctionne cette défiscalisation ? Pour le savoir, lisez ce qui suit.

Définition de la défiscalisation immobilière

La défiscalisation immobilière est un dispositif mis en place par l’État central afin d’inciter les investisseurs à financer des projets immobiliers sans redouter les impôts.

A lire aussi : Comment bénéficier de la Loi Denormandie ?

Présentant un avantage fiscal, ce dispositif favorise la construction de bâtiments neufs comme la rénovation d’ancien bâtiment.

Le principal avantage pour les investisseurs est de bénéficier d’un retour sur investissement sous forme de réduction d’impôts.

A découvrir également : Quelle SCPI acheter en 2021 ?

Quelques exemples de défiscalisation immobilière

Il existe plusieurs lois pour appliquer la défiscalisation immobilière. En voici quelques-unes.

La loi Pinel

Elle est la loi que presque tout le monde connaît. Ce dispositif concerne toute résidence neuve ou réhabilitée se trouvant en métropole et ayant une valeur d’investissement inférieure ou égale à 300 000 euros. Tout investisseur disposant d’un bien immobilier de ce type bénéficie d’une réduction d’impôt de 12 %, 18 % ou 21 %. Ces différents taux sont affectés au montant global de l’investissement. Cependant, ils s’appliquent si le propriétaire maintient en location sa maison pendant respectivement 6,9 et 12 ans.

Cette loi dispose de quelques restrictions néanmoins. Le locataire doit utiliser la demeure locative comme sa résidence principale. De plus, le loyer doit être fixé suivant les normes de votre zone géographique.

La loi prend également en compte ce type de résidences dans l’outre-mer. Elle applique un taux de réduction d’impôt de 23 %, 29 % ou 32 % selon que la résidence locative demeure telle pendant 6, 9 ou 12 ans.

Le dispositif Denormandie

Une réplique de la loi Pinel a été pensée pour le centre-ville. Elle permet également de bénéficier des réductions, seulement qu’elle porte sur des rachats de biens immobiliers.

La deuxième exigence d’une telle loi est que le bien acquis doit bénéficier d’une réhabilitation avoisinant le quart de l’investissement global.

La troisième condition est de louer et de maintenir le bien en location tout en respectant les normes au sujet du prix de loyer dans la zone.

Avec cette disposition de la loi, c’est une réduction d’impôt de 2 %, 18 % ou 21 % sur l’investissement qui est accordé respectivement sur 6, 9 ou 12 ans. 

La loi Censi-Bouvard

Cette loi s’applique à une catégorie de résidences meublées. Il s’agit des résidences de tourisme classées et de résidences sociales affectées pour étudiants ou pour seniors. Les résidences faisant partie de la catégorie EHPAD sont aussi concernées.

Pour bénéficier de cette loi, il vous faut investir dans l’une de ces résidences. Il vous faudra ensuite réussir à décrocher un bail commercial pour 9 ans ou 12 ans auprès d’un locataire.

Dès que ces conditions sont remplies, vous avez droit à une réduction d’impôt ayant une valeur de 11 % du prix de revient du bien immobilier. Pour précision, ce taux est appliqué de manière linéaire dans le temps.