Back
Image Alt

Comment louer une maison sans CDI ?

En tant que jeune actif ou jeune entrepreneur sans CDI, il n’est toujours pas évident de signer un contrat de location. Les propriétaires ne sont en effet, pas prêts à prendre de gros risques. Ainsi, trouver une issue est un véritable parcours pour le futur locataire. Afin d’assouvir votre envie d’indépendance, découvrez ici quelques conseils importants.

Opter pour une colocation

La colocation vous permet de louer votre logement sans CDI. Elle permet également de profiter d’un loyer abordable. Si la solution requiert un ménage à plusieurs, chaque habitant dispose d’une chambre, ce qui garantit l’indépendance. Pour dénicher des contrats de colocation, on vous conseille de vous rendre sur Internet notamment sur les plateformes dédiées. L’inconvénient avec ce mode de location réside dans le confort et l’ambiance qui peut s’avérer parfois désagréable entre locataires.

A lire aussi : Comment payer moins d’impôts sur les revenus locatifs ?

Miser sur les offres en lien direct avec le propriétaire

La discussion et les négociations se révèlent généralement plus fluides avec un particulier qu’avec une agence immobilière qui se voit obligée d’appliquer rigoureusement les règles. Afin de convaincre un propriétaire, veillez à préparer un dossier de location clair ajouté à une lettre présentant vos aspirations professionnelles et votre situation actuelle.

A lire en complément : Comment déclarer ses revenus locatifs saisonniers ?

De ce fait, vous prouvez votre sérieux tout en optimisant vos chances. Le but étant de gagner la confiance du propriétaire. Ainsi, vous évitez les frais d’agence, mais les négociations deviennent aussi plus flexibles.

Solliciter les services des sites de mise en relation avec des propriétaires

Différents sites proposent de nos jours des services de mise en relation entre les propriétaires et les locataires. Ainsi, ces derniers montent un dossier en ligne tout en précisant leur profil de même que les critères de recherche. Il en est de même pour le propriétaire.

Mais il devra à son tour mentionner les différentes caractéristiques du logement ainsi que le type de locataire qu’il souhaite recevoir. Après une analyse des données et la réception des exigences, les informations sont croisées pour aboutir au « match » adéquat.

Faire des concessions pour louer un logement sans CDI

Si vous souhaitez décrocher un contrat de location sans CDI, l’idéal sera de revoir avant tout vos exigences à la baisse. Pour ce faire, optez pour une zone moins recherchée qui reste généralement plus abordable. Il serait également judicieux d’opter pour un bien immobilier qui requiert quelques travaux d’innovation, et de préférence logé à l’étage au sein d’une résidence sans ascenseur.

Pour rappel, les biens immobiliers moins prisés enregistrent moins de concurrence. Ces astuces d’ordre esthétique et géographique sont importantes pour faciliter les négociations et accéder aisément à un logement en l’absence d’un CDI.