Back
Image Alt

Quelle est la surface prise en compte par l’assurance habitation ?

Souhaitez-vous connaître la surface prise en compte par l’assurance habitation ? Sachez d’abord qu’il est important de souscrire à une assurance habitation afin de vous protéger vous et votre habitation. La prime d’assurance est fonction de la surface de logement. Le présent article vous apporte plus d’informations à ce sujet.

Surface à déclarer pour une assurance habitation

Le calcul de votre assurance habitation est basé sur la surface habitable de votre logement. Cependant les modalités tarifaires concernant l’assurance de votre habitation sont proposées en fonction de votre surface de logement. Il est donc important de connaître la surface du sol afin de l’assurer.

A voir aussi : Quelle assurance pour les professionnels ?

La surface du logement ne prend pas en compte les murs, les escaliers, les cloisons,etc. La loi Carrez stipule que la surface du logement est considérable que pour une hauteur donnée. Une hauteur de moins de 1,80 mètre entre le plafond et le sol.

Notez que les terrasses et balcons ne sont pas considérés comme surface de logement à prendre en compte.

A voir aussi : Quelle assurance choisir pour loyers impayés ?

Sont considérés comme surface de logement, les greniers, les combles. Bien que les combles ne sont pas faites pour y vivre. Pour mieux évaluer votre surface de logement faites appel à un spécialiste afin de vous calculer votre surface réelle.

Surface à déclarer: comment calculer ?

Le nombre de pièces à un impact sur les surfaces prises en compte par l’assurance. Afin de vous faciliter la tâche, vous devez calculer la surface de l’ensemble des pièces de votre habitation.

Par exemple votre habitat peut être composé d’une cuisine fermée de 10m², un salon de 50m², trois chambres de 12m². Ensuite, vous pouvez disposer d’un grenier de 80m², d’une salle de bain de 7m². Et enfin, d’un bureau de 15m² et des toilettes de 3m². N’oubliez pas que la loi Carrez a ces limites.

Au vu de toutes ces pièces présente dans votre logement, il faut savoir que quelques-unes ne font pas partie du calcul. Généralement les sociétés d’assurance considèrent six pièces. C’est-à-dire qu’ils prennent en compte deux pièces de 50m² pour y vivre. Ainsi que trois pièces représentant votre chambres et une pièce constituant le bureau.

Les pièces dans lesquelles vous ne pourriez pas vivre ne seront pas prises en compte comme pièces principales. Que cela dépende des assureurs ou des contrats d’assurances pour habitation.

D’un autre côté nous avons la dépendance. Elle est vue comme une pièce en fonction de l’assurer. De plus, sa définition varie en fonction de la société d’assurance pour habitation qui vous prend en charge.

 

Assurance habitation : comment faire des économies ?

Que vous soyez à la recherche d’une assurance pour votre futur logement ou bien déjà assuré et en quête d’économies, il existe un moyen simple de voir si vous pouvez payer votre assurance habitation moins chère

Et cette solution, en plus d’être gratuite, est très simple ! Il vous suffit de faire une simulation sur un comparateur en ligne. 

Ce dispositif, 100% en ligne, vous demandera quelques renseignements comme :

  • Le type de logement (maison ou appartement), 
  • La surface habitable,
  • Le nombre de pièces, 
  • La présence ou non d’une véranda/loggia, 
  • L’étage auquel se trouve le logement si c’est un appartement, 
  • etc.

Une fois ces informations complétées, vous pourrez accéder à différents devis. Vous pourrez tranquillement les passer en revue, voir les différentes garanties proposées et les degrés de couvertures

Une fois que vous avez trouvé l’offre qui vous convient, il suffit d’assurer votre habitation avec l’assureur de votre choix.

Si vous avez déjà un contrat d’assurance en cours, votre nouvel assureur peut s’occuper de la résiliation à votre place. Ce qui, vous en conviendrez représente une belle économie de temps et d’énergie ! 

Prenez simplement garde à bien respecter le délai avant résiliation prévue par la loi Hamon. Pour information, cette loi, aussi appelée « loi consommation », vous permet de résilier votre contrat d’assurance sans pénalité e à tout moment au bout d’un an d’adhésion. Plus besoin d’attendre la fameuse date anniversaire !

Si vous avez dépassé l’année de souscription à votre contrat d’assurance habitation, il sera donc très aisé d’en changer. 

Il est également bon à savoir que si vous avez réglé votre mensualité d’assurance à l’année, votre assureur vous remboursera sous 30 jours, au prorata des mois déjà écoulés. 

Vous avez à présent tous les outils en main pour faire de belles économies sur votre assurance habitation !