Back
Image Alt

L’importance de l’amélioration du DPE pour la rentabilité locative

Selon la nouvelle réglementation relative à l’efficacité énergétique des bâtiments, il est interdit de louer des logements dits « passoire thermiques ». De ce fait, il est temps d’entamer des actions ayant pour objectif de diminuer la consommation d’énergie, notamment si vous avez un projet d’investissement locatif. 

Comprendre le diagnostic DPE

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) permet de déterminer le niveau de performance énergétique d’un bâtiment ou d’une maison. Autrement dit, grâce à ce diagnostic, il est possible de connaître la consommation énergétique d’un bien immobilier et son impact sur l’environnement, via ses émissions de gaz à effet de serre. Le recours à un DPE est une étape obligatoire, si vous envisagez de vendre ou de louer un bien immobilier. En effet, un logement qui consomme moins d’énergie a une valeur plus élevée, que ce soit pour une location pour une revente.

A lire aussi : Comment se présente le métier d’agent immobilier ?

Le futur locataire ou acquéreur sera donc informé du niveau d’efficacité énergétique du logement avant la signature du contrat. N’hésitez pas à vous rendre, sur ce site pour comprendre pourquoi il faut améliorer son DPE.

Un mauvais DPE immobilier peut entraîner de nombreuses problématiques, notamment le gaspillage de l’énergie et donc une augmentation de la facture énergétique. Le niveau de DPE est évalué en lettres : un logement d’une classe A ou B a une valeur verte, tandis qu’un logement d’une classe F ou G est dit passoire thermique. Une mauvaise lettre DPE indique que le bien en question a un impact négatif sur l’environnement à travers ses émissions de gaz à effet de serre très élevées. 

A lire également : Réservez votre véhicule dès maintenant à Seclin : voiture ou utilitaire

Comment procéder pour améliorer le DPE d’un bien ?

L’amélioration d’un DPE d’un logement fait référence à celle de la performance énergétique dudit logement, dans le but de réduire les besoins en matière d’énergie. Pour ce faire, il est nécessaire d’engager des travaux permettant de performer :

  • Le système de chauffage
  • La production d’eau chaude sanitaire
  • L’éclairage

L’adoption des éco gestes n’est pas prise en considération dans le calcul de la lettre DPE. Ce dernier ne prend en compte que l’isolation et les équipements.

Les travaux nécessaires pour améliorer le DPE

Avant de procéder aux travaux d’amélioration de performance énergétique, il faut passer par l’étape de l’audit énergétique du logement. Cette étape a pour objectif d’identifier la problématique du logement et les travaux prioritaires. À l’issue du bilan complet et de l’analyse du logement, l’expert énergétique établit un rapport d’audit. Dans ce rapport sont inclus plusieurs scénarios des travaux et leurs niveaux de performance. Pour encourager les propriétaires à procéder à l’audit énergétique, le gouvernement a mis en place des aides publiques disponibles dédiées à ce genre d’opération.

Parmi les travaux les plus courants pour améliorer le DPE d’un logement, il y a entre autres les travaux d’isolation, l’amélioration de la ventilation, le changement de chauffage et du système de production d’eau chaude, l’amélioration du système d’éclairage, etc. 

Les travaux d’isolation impliquent l’isolation des combles (qu’ils soient perdus ou aménageables), l’isolation des murs (par l’extérieur ITE, par l’intérieur ITI), le changement des menuiseries, l’installation de double vitrage (pour réduire la perte d’énergie au niveau des fenêtres ou des portes-fenêtres), l’isolation des planchers (pour réduire la perte thermique des pièces situées au-dessus d’un garage ou d’une cave).